Archives du blog

Article 51 : 3ème Journée nationale des porteurs de projets, le temps des premiers bilans, l’importance du partage

Source : ANAP

L’ANAP, l’Assurance Maladie et le ministère des Solidarités et de la Santé ont organisé ce mercredi 24 novembre la troisième Journée nationale des porteurs de projets Article 51. Cette journée a réuni des professionnels de terrain porteurs d’expérimentation, les représentants des pouvoirs publics, les référents régionaux, l’Assurance Maladie et plus largement de l’écosystème de l’innovation en santé, qui ont ainsi partagé leur retour d’expérience sur les trois premières années du dispositif. La journée a également été marquée par la venue du ministre des Solidarités et de la Santé qui a ainsi pu échanger avec les expérimentateurs.

Une journée dédiée aux expérimentations et l’opportunité d’échanger avec les pouvoirs publics et les évaluateurs.

Trois ans après la création du dispositif, près de cent expérimentations ont été autorisées, une soixantaine est en cours de mise en œuvre et les premières arrivent à échéance. « Cette journée porte les valeurs du dispositif : accompagnement des acteurs de terrain, co-construction et capitalisation sur les expériences de chacun, » précise Natacha Lemaire, rapporteure générale auprès du Conseil stratégique des innovations en santé. « L’ANAP est très engagée dans l’accompagnement de ce dispositif, aux côtés du ministère des Solidarités et de la Santé et de l’Assurance Maladie. L’article 51 est un formidable levier pour libérer les innovations et impulser de nouveaux modes d’accompagnement. Ce dispositif a un rôle majeur à jouer pour la performance du système de santé » affirme Stéphane Pardoux.

Lire le communiqué de presse ICI

Par quels moyens les villes peuvent-elles aider au bien-vieillir ? @SilverEco_Fr #santé

  Source : silvereco

Pour que les personnes âgées ne restent pas « prisonnières » de leur logement, les pouvoirs publics doivent porter leurs efforts sur l’environnement et les aménagements urbains, dans une logique de « design for all ». Ceux-ci doivent permettre à tous d’être mobiles et de continuer d’entretenir une vie sociale.

Bien-vieillir et rester autonome le plus longtemps passe par un aménagement du logement, mais aussi des espaces urbains. Le vieillissement de la population pousse les territoires à se réinventer en rendant plus facile l’accès aux commerces, aux transports ou encore aux soins pour les seniors.

Bien-vieillir et rester autonome le plus longtemps passe par un aménagement du logement, mais aussi des espaces urbains. Le vieillissement de la population pousse les territoires à se réinventer en rendant plus facile l’accès aux commerces, aux transports ou encore aux soins pour les seniors.

Faciliter l’accès aux services dans les territoires

Idéalement, les aménagements devraient partout offrir de multiples services aux seniors (commerces de proximité, activités de loisirs, services de soins…) et en faciliter l’accès grâce à des systèmes de transport ou de voirie piétonne efficaces.

L’accès à ces services reste hétérogène selon les territoires, les zones urbaines étant mieux dotées que les zones périurbaines et rurales. Les réseaux de transports en commun sont plus développés et plus accessibles pour les personnes à mobilité réduite depuis la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances. Il en va de même pour l’accessibilité des bâtiments recevant du public. L’accès aux soins, globalement satisfaisant dans les zones urbaines dynamiques, reste par ailleurs limité dans les régions rurales à faible densité de population.

Des modifications nécessaires au bien-être des seniors

…en savoir plus…

Mobilité et transports : la mobilité silver @SilverEco_Fr #santé

Source : silvereco

  Rester mobile et autonome participe au bien-vieillir. Cependant, les plus âgés doivent souvent renoncer à la mobilité, ou se faire assister. Ainsi, la quasi-totalité des aidants (93 %) doit assurer une aide à la mobilité. En cause : l’inadaptation de certains transports, la crainte de se blesser ou de blesser autrui… Avec pour résultat un isolement progressif de la société. Pourtant, des solutions existent.

Le maintien de l’autonomie et des liens sociaux ne peut se concevoir sans mobilité. Or, avec l’avancée en âge, les seniors connaissent des difficultés à se déplacer et sont sujets à un risque d’isolement réel, d’ailleurs, le « rayon de vie » diminue fortement après 75 ans.

L’étude « La mobilité des seniors en France » menée par Auxilia – Laboratoire de la Mobilité inclusive – révèle que près d’un senior sur trois ne sort pas de chez lui tous les jours et que 44 % des 75 ans et plus déclarent être gênés pour se déplacer. Plus préoccupant encore, 25 % des 75 ans et plus, vivant hors périmètre des transports, n’effectuent aucun déplacement de toute la semaine.

…lire la suite…

Le holding SRS d’Yves Journel lève 75 M€ auprès d’Arkéa Capital, BPI France et Macif @HOSPIMEDIA @cmarkea #santé

     Source : HOSPIMEDIA

 

 

Actionnaire dans les sociétés DomusVi, Almaviva, Elivie, le groupe thermal Arenadour ou encore le gestionnaire d’Ehpad canadien Sedna santé, le holding industriel Sagesse retraite santé (SRS), vient de réaliser une levée de fonds auprès de trois investisseurs. L’entreprise, dont le détenteur majoritaire n’est autre que le fondateur de DomusVi, Yves Journel, a ainsi annoncé par communiqué du 1er juillet s’associer à Arkéa Capital, BPI France, ainsi que le groupe Macif, actionnaire historique de SRS Holding depuis fin 2006.

D’un montant de 75 millions d’euros (M€), l’opération entend permettre à SRS de « consolider sa présence dans l’intégralité du parcours de soins des personnes fragilisées » par l’âge, le handicap et la maladie et « velopper sa position d’acteur majeur de la santé en France et à l’international« . Et de rappeler son objectif premier : « investir à long terme dans des entreprises de santé afin de les accompagner dans leur développement national et international et de renforcer leur leadership« .

Auteur : Agathe Moret

> Eclairage…

6è édition du colloque Silver Economie et Habitat « Prévenir pour bien vieillir » @BxSilverHabitat

    Source : silverhabitat-bordeaux

Après avoir abordé des thèmes comme la DOMOTIQUE, la VILLE DURABLE, la MOBILITE, la 6e édition du colloque Silver Economie et Habitat fait société autour des PREVENTIONS.
Grandes entreprises, starts-ups, élus et experts se cotôyeront autour de tables rondes mais aussi à l’occasion de pitchs pour une après-midi « business » boostée !
Marie-Anne Montchamp, Présidente de la CNSA et ancienne secrétaire d’Etat à la Solidarité, apportera son regard en tant que grand témoin au fil de la journée.
Rendez-vous jeudi 10 Octobre 2019 à partir de 8h45 à la Cité du Vin
%d blogueurs aiment cette page :