Archives du blog

Bretagne : Une SAS pour doper les EnR

Dans une dynamique d’intérêt général en accord avec les enjeux du Pacte électrique breton, une SAS qui accompagne des projets d’énergies renouvelables en Bretagne, a été mise en place par la région à travers la Semaeb. La société investit dans des entreprises qui réalisent des équipements ou des infrastructures de production comme le parc éolien citoyen de Beganne.article-1524-img_chapo.

L’objectif est « d’accélérer la mise en œuvre des projets EnR en Bretagne » et « de s’engager là où l’intérêt général trouve sa place et où l’investissement privé, seul, ne suffit pas », explique Nicolas Chapelat, chargé de mission énergies renouvelables à la Semaeb (Société d’économie mixte pour l’aménagement et l’équipement de la Bretagne). La Sem a créé, avec d’autres partenaires, la société d’investissement Eilañ, chargé d’investir dans des projets EnR, comme, par exemple, la SAS Begawatts. Fonctionnant sur un principe coopératif, la gouvernance de cette dernière est répartie en plusieurs collèges regroupant un millier de citoyens actionnaires (64 % des parts), Eilañ (18 %) et des acteurs de l’économie sociale et solidaire du territoire. L’ambition ? « Permettre aux habitants de prendre en mains les projets EnR locaux ». Inauguré en juin 2014, ce parc de quatre éoliennes est en effet le premier en France à être détenu par une majorité de citoyens, à travers des clubs d’investisseurs et des Cigales. « D’autres projets éoliens participatifs ont vu le jour ces dernières années, mais jusqu’à présent cette participation citoyenne était minoritaire », précise Nicolas Chapelat.


Un acteur de référence
La dynamique initiée par la Semaeb, a permit à la SAS de devenir un acteur de référence en Bretagne en matière d’EnR, en lien avec les objectifs fixés par l’Etat, la Région Bretagne et l’Ademe dans le cadre du Pacte électrique breton. Eilañ s’engage plus particulièrement dans les filières éolienne, méthanisation et biomasse. Deux autres projets citoyens, accompagnés par la Semaeb via la société d’investissement, devraient d’ailleurs voir le jour au cours des prochaines années.

S’adressant à des projets techniquement finalisés et de taille intermédiaire, Eilañ permet des investissements compris entre 2 et 20 M€, en prenant 10 à 30 % de parts sociales dans les projets. Dotée de 3 M€ pour démarrer, la SAS engagera 4,7 M€ dans les trois ans à venir et envisage d’augmenter progressivement son capital afin de soutenir une douzaine de projets d’ici à 2016. Selon la Semaeb, « l’effet de levier financier pourrait avoir pour effet la réalisation d’environ 100 M€ d’investissements sur cette période ».   

Patrick Cros/Naja

.

>Source : http://servirlepublic.fr   

EPL-Servir-le-public

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Morbihan : Inauguration du 1er parc éolien citoyen de France à Beganne

article-1510-img_chapo

Le parc éolien de Beganne, inauguré le 14 juin, est le premier dans l’hexagone à être détenu par une majorité de citoyens. Près d’un millier de particuliers possèdent désormais 64 % du capital de la SAS Bégawatts, société d’exploitation du site, à travers des clubs d’investisseurs et des Cigales (Clubs d’Investisseurs pour une Gestion Alternative Locale de l’Économie Solidaire). Investissement global : 12 M€.

C’est une première : près d’un millier d’habitants du Morbihan sont actionnaires majoritaires de la société d’exploitation des quatre éoliennes de 2 mégawatts du Parc de Beganne, via la SAS Bégawatts. Chacun a investi en moyenne 1 600 euros. Le résultat d’un travail de longue haleine, soutenu par la Semaeb et lancé en 2005 par l’association Eoliennes en Pays de Vilaine. Après les études de préfaisabilité, les accords fonciers, les études d’impact et la demande du permis de construire, la SAS dédiée a été créée en décembre 2010. Mise en service en juin, le parc éolien couvrira les besoins en électricité d’environ 8 000 foyers (hors chauffage), soit l’équivalent de la consommation des habitants du canton. Tout un symbole !

« En traduisant concrètement leur engagement à travers ce projet éolien, les habitants du Pays de Redon illustrent bien les conclusions du débat national sur la transition énergétique qui prônent une plus forte implication citoyenne », commente Nicolas Chapelat, chargé de mission énergies renouvelables à la Semaeb. La Sem a créé avec d’autres partenaires la société d’investissement Eilañ, chargé d’investir dans des projets EnR, entre autres participatifs, comme la SAS Begawatts. Cette dernière fonctionne sur un principe coopératif, avec une gouvernance répartie en plusieurs collèges regroupant les citoyens actionnaires (64 % des parts), Eilañ (18 %) et des acteurs de l’économie sociale et solidaire du territoire. Objectif : permettre aux habitants du territoire de prendre en mains les projets EnR locaux. « D’autres projets éoliens participatifs ont vu le jour  ces dernières années, mais jusqu’à présent cette participation citoyenne était minoritaire », précise Nicolas Chapelat.

Une appropriation citoyenne
« Les actionnaires de la société d’exploitation du parc ne sont pas issus de fonds d’investissements anonymes, mais sont des particuliers du territoire réalisant au travers de leur investissement un acte citoyen qui s’inscrit dans une démarche participative », poursuit Nicolas Chapelat. Des réunions publiques, des contacts réguliers avec les élus et les riverains concernés sont menés parallèlement au projet pour impliquer l’ensemble des habitants. Un travail pédagogique sur l’énergie est également organisé dans les écoles du Pays de Redon. Il sera à terme en partie financé par une partie des bénéfices de la production du parc. Deux autres projets citoyens accompagnés par la Semaeb via Eilañ devraient voir le jour dans les prochaines années.

.

>Source : http://servirlepublic.fr

EPL-Servir-le-public

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »http://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

%d blogueurs aiment cette page :