Archives du blog

Mireille Vernerey, présidente d’Ogic, présente de nouvelles solutions d’accession progressive à la propriété

Source : OGIC

Mireille Vernerey, présidente du directoire d’Ogic, présente un ensemble de nouvelles solutions d’accession progressive à la propriété.  Le fruit d’un travail de deux années sur l’accès à la propriété pour tous menés avec des partenaires et investisseurs institutionnels et privés.  Avec l’augmentation constante du prix du M2, due à l’accroissement des contraintes de construction et à la raréfaction des fonciers, et le durcissement au 1er janvier 2022 des conditions d’octroi d’emprunt : il est toujours plus difficile pour une partie des Français de devenir propriétaire. Ces solutions répondent donc à une réelle urgence. Par ces offres, Ogic prend ses responsabilités et propose d’augmenter la part de propriétaires dans les villes en l’ouvrant à une réelle diversité sociale, générationnelle et professionnelle. Construire mieux oui, mais pour qui ? Le souhait est de permettre au plus grand nombre de devenir propriétaire.

 Chacune de ces solutions répond ainsi à différents parcours de vie :  

·        OGIC ET L’ACCESSION APPI : 

Pour qui ? S’adresse à un jeune ménage qui, plutôt que de se contenter d’un bien plus petit et éloigné de son lieu de travail, pourra acheter la surface dont il a besoin en zone tendue. 

Comment ? Le ménage achète un appartement plus grand que ses moyens lui permettent au côté un investisseur institutionnel et il occupe immédiatement le logement dont il a besoin en payant un loyer pour les pièces complémentaires. Il rachète progressivement les parts à cet investisseur pour finir pleinement propriétaire.

L’avantage : la possibilité d’acheter à terme un T4 lorsque l’on a les moyens de n’acheter au départ qu’un T2.

. OGIC ET L’ACCESSION ACQER :

Pour qui ?  Destiné aux Français exclus de l’emprunt bancaire malgré leur niveau de revenu, comme les indépendants, les artisans, les séniors ou les personnes malades.

Comment ?  Le particulier achète au départ au minimum 4% des parts d’un logement, le solde est détenu par un investisseur à travers une SCI. L’acquérant achète de façon flexible et modulable les parts de l’investisseur, et le coût de son occupation diminue chaque mois au fur et à mesure de ses acquisitions. Les investissements de l’acquérant peuvent évoluer en fonction des entrées d’argent du particulier sans passer devant le notaire.  La start-up Acqer s’occupe de toute la gestion du dispositif.

L’avantage : le choix et les variations de mensualités en fonction des entrées d’argent du ménage.

Flexibilité des logements : ce qu’il faut savoir @Ogic_officiel

Source : Ogic

Un logement pouvant évoluer au rythme de la vie et des besoins ? C’est la promesse innovante des habitats pensés dès la conception comme évolutifs, ou flexibles. Dans un contexte où les logements doivent être conçus de manière durable, cette solution permet de faciliter la reconfiguration de l’espace selon ses usages, dans le temps. Explications.

Le confinement et l’expérience du télétravail pour de nombreux salariés, a fait prendre conscience de l’impact direct des transformations des modes de vie et de travail sur les espaces. En retour, force est de constater que ces derniers manquent parfois singulièrement de flexibilité quand il s’agit d’y accueillir de nouveaux usages.

Alors que les besoins des habitants ou travailleurs évoluent toujours plus vite, si les espaces de vie et de travail ne sont pas en capacité de s’adapter, ils courent le risque de l’obsolescence, voire de la déconstruction. C’est à cette problématique des temps que le bâti flexible vient répondre et émerge comme une solution d’avenir pour une construction durable et plus pérenne. Grâce à la flexibilité dans nos projets, nous favorisons la durabilité de nos réalisations, en lien avec notre engagement RSE de viser l’excellence écologique…

Lire la suite

Début des travaux du projet « Trilogy » à Issy-les-Moulineaux @Ogic_officiel

Source : Ogic

Le mardi 23 juin 2020, OGIC et la SEMADS ont signé l’achat du terrain qui accueillera les 179 logements et les bureaux du programme « Trilogy », situé à deux pas de l’île du Parc Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Une étape décisive pour ce projet original, dont la conception rend hommage à la culture nippone.

Façades en bois noires s’inspirant des constructions en bois brûlé du Japon, balcons curvilignes rappelant les pagodes japonaises, terrasses en gradin en référence aux rizières des montagnes du pays du soleil levant… Le projet « Trilogy » dévoile une architecture affirmée, inspirée du Japon et proche de la nature.

Conçu par les architectes LARAQUI BRINGER, il répond parfaitement aux critères de cet éco-quartier de la ZAC Léon Blum…Lire la suite

L’autoconsommation collective, qu’est-ce que c’est ? @Ogic_officiel

Source : Ogic

Un bâtiment qui produit et consomme sa propre énergie ? C’est le principe de l’autoconsommation collective. A l’heure où les consommateurs sont en quête de pratiques plus vertueuses, cette démarche offre la possibilité d’une consommation d’énergie en circuit-court, ainsi que la promesse de futures économies.

L’autoconsommation consiste à consommer une partie ou l’intégralité de l’énergie que l’on produit. Cette autoconsommation est dite collective quand les parties prenantes sont liées entre elles au sein d’une personne morale : une copropriété, une association, une coopérative…

Très concrètementon parle d’autoconsommation collective lorsqu’un bâtiment, ou un groupe de bâtiments, produit de l’énergie pour la consommation de ses occupants.

Un exemple ? A Lyon, dans le quartier Confluence, nous sommes en train de construire le premier lieu de vie et de travail en autoconsommation collective. Des panneaux photovoltaïques capteront l’énergie solaire pour la redistribuer aux bureaux, commerces et habitations. A terme, jusqu’à 50% des besoins en électricité seront ainsi couverts par l’autoconsommation collective.

Pourquoi recourir à l’autoconsommation collective ?

OGIC présentera ses grands projets d’immobilier d’entreprise au SIMI @Ogic_officiel @salonsimi

Source : OGIC

Le Salon de l’immobilier d’entreprise, le SIMI, a lieu du 11 au 13 décembre 2019 au Palais des Congrès de Paris.

Le SIMI rassemble pendant trois jours plus de 30 373 professionnels et 467 sociétés et collectivités participantes représentant l’intégralité de l’offre immobilière et foncière, et également l’ensemble des services associés à l’immobilier et l’entreprise. 130 conférences et 2 plénières sont au programme de ces 3 journées !

>>> Rendez-vous au SIMI afin de rencontrer les équipes spécialisées dans l’immobilier d’entreprise et dans les grands projets d’OGIC ! Les équipes seront à retrouver sur le stand B52, niveau 1, aux côtés de Mireille Vernerey, Présidente du Directoire.

Lire aussi :

%d blogueurs aiment cette page :