Archives du blog

NEXITY lance son premier programme de rachat d’actions à impact ESG

Source : NEXITY

Nexity annonce le lancement aujourd’hui d’un programme inédit de rachat d’actions à impact ESG de 20 millions d’euros, dans le cadre de l’autorisation donnée par l’Assemblée Générale des actionnaires du 19 mai 2021 et du descriptif du programme de rachat publié le même jour.
Ce programme s’intègre dans une stratégie globale d’allocation de capital de l’entreprise qui vise à créer et partager de la valeur pour l’ensemble de ses parties prenantes. La composante ESG du programme repose sur la décision d’allouer la surperformance liée au rachat d’actions au financement, par l’intermédiaire de la Fondation Nexity, de projets en rapport avec l’insertion sociale par le logement, la formation et l’emploi, et notamment un soutien à l’Association Nationale des Compagnons Bâtisseurs, réseau œuvrant depuis plus de 60 ans à l’amélioration de l’habitat et l’inclusion professionnelle des jeunes sans emploi ni formation. S’inscrivant dans le prolongement de la décision du Conseil d’administration de procéder au rachat d’actions propres pour compenser la dilution potentiellement induite par l’acquisition d’actions attribuées gratuitement aux salariés, ce programme portera le montant des rachats d’actions réalisés depuis 2018 à environ 80 millions d’euros.

Lire le communiqué de presse ICI

PERL commercialise 2 programmes en nue-propriété au cœur de Paris

Source : PERL

Perl, filiale de Nexity, pionnier et principal acteur de l’Usufruit Locatif annonce le lancement commercial de deux programmes à Paris intra-muros représentant 71 logements. Ceux-ci confirment la pertinence du recours à l’Usufruit Locatif en zone tendue, en complément de l’offre traditionnelle de logements sociaux. Ils s’inscrivent dans l’annonce récente de Perl de la commercialisation de 700 logements d’ici mars 2022, dont 25 % en Ile-de-France et 25 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ils permettront de loger des actifs au coeur de la capitale, tout en assurant un investissement performant aux particuliers qui souhaitent préparer leur retraite.
Dans un contexte où tous les outils doivent être utilisés pour relancer la production de logements, notamment sociaux, Perl, leader du démembrement de propriété, poursuit l’accélération de ses commercialisations à destination d’investisseurs particuliers, avec le lancement de 2 programmes immobiliers au cœur de Paris, totalisant 71 logements.

« Atelier Versigny » : 22 logements neufs dans le XVIIIème arrondissement, au pied de Montmartre
Perl a lancé en plein cœur du XVIIIème arrondissement de Paris, 22 logements, allant du studio au 3 pièces, au pied de Montmartre. Dans le quartier Jules Joffrin et à quelques pas du Sacré-Cœur, la résidence « Atelier Versigny », à l’architecture contemporaine de 6 étages, offre des appartements avec une loggia ou un balcon. C’est au cœur de cette opération que Perl développe la solution d’ULS au service des actifs parisiens. Pendant une durée d’usufruit de 20 ans, ces logements, allant de 22m² à 74m², seront ainsi loués, par le bailleur RIVP, à des ménages sous condition de ressources. En plus de la gestion locative, le bailleur assurera aussi l’entretien des biens pendant toute la durée de l’usufruit. La nue-propriété des biens sera quant à elle acquise par des investisseurs particuliers, moyennant une décote de 39 % à l’achat. Ils pourront ainsi profiter d’un placement immobilier performant et serein, sans risque locatif ni contrainte de gestion. Accessibles à partir de 198 000 €, les logements sont proposés à un prix moyen en nuepropriété de 8 300 € par m² (hors parking). Ces appartements, dont le début des travaux et la signature des actes notariés est prévue au 1er trimestre 2022, seront livrés au 3ème trimestre 2024.

Lire le communiqué de presse ICI

FORTE CROISSANCE DU CHIFFRE D’AFFAIRES : +26% SUR LES 9 PREMIERS MOIS OBJECTIFS ANNUELS CONFIRMÉS

Source : NEXITY

Bonne dynamique des réservations
– 13.180 réservations de logements neufs à fin septembre 2021 : -3% en volume sur 9 mois, +6% au 3ème trimestre
Signes encourageants pour la reconstitution de l’offre commerciale
– Volume de permis de construire obtenus : +28% vs 2020, en progression pour la première fois depuis 2019 (+8%)
Forte croissance du chiffre d’affaires1 : +26% par rapport à 2020, et +22% par rapport à 2019
– Chiffre d’affaires de 3,1 Mds€ sur le nouveau périmètre
, tiré par la promotion en immobilier résidentiel (+38%) et les services (+10%)
– Fort rebond des activités de coworking (+20%) tirant profit de la mutation des usages de bureaux
Objectifs annuels confirmés
– Autour de 20.000 réservations de logements neufs sur l’année 2021
– Chiffre d’affaires supérieur à 4,4 Mds€ hors contribution des activités cédées, au moins égal à 2020 sur le nouveau périmètre
– Résultat opérationnel courant sur le nouveau périmètre supérieur à 360 M€, soit un taux de marge opérationnelle supérieur à 8%
Forte visibilité sur l’activité future (pipeline supérieur à 20 Mds€)
– Potentiel foncier à 13,8 Mds€, soit 5 années d’activité de Promotion
– Backlog élevé à 6,6 Mds€, soit 3 années d’activité de Promotion

Note : Les indicateurs et données financières dans le présent communiqué sont issus du reporting opérationnel de Nexity, avec la présentation des coentreprises en intégration proportionnelle. Les définitions des indicateurs utilisés dans le présent communiqué sont présentées en fin de document

Lire le communiqué de presse ICI

STEPHANE DALLIET EST NOMME DIRECTEUR GENERAL DU PÔLE IMMOBILIER RESIDENTIEL DE NEXITY

Source : NEXITY

Stephane Dalliet, qui a rejoint Nexity en juin 2021, était précédemment Directeur général délégué du Pôle Immobilier résidentiel.

Il dirigera l’ensemble des filiales du périmètre Nexity (hors Edouard Denis) avec la mission de poursuivre et d’amplifier une stratégie ambitieuse de développement de l’activité sur l’ensemble du territoire, de mettre en place les nécessaires synergies et de contribuer à la transformation des métiers de promotion du groupe.

Stéphane Dalliet est diplômé de L’Ecole Spéciale des Travaux Publics (ESTP) et titulaire d’un master à HEC entrepreneurs. Directeur du développement chez Bouygues Immobilier jusqu’en 2008, il devient Directeur du développement de Kaufman & Broad jusqu’en 2011 puis prend la tête de la région Ile-de-France pour le groupe. En 2015, il est nommé Président de Cogedim Région Ile-de-France puis Président Directeur général de Pitch Promotion en 2019

Lire le communiqué de presse ICI

LE VILLAGE DES ATHLÈTES SE CONCRÉTISE AVEC LE LANCEMENT DES TRAVAUX DU SECTEUR E, À SAINT-OUEN-SUR-SEINE (93)

Source : NEXITY

Le groupement composé de Nexity, Eiffage Immobilier, CDC Habitat, le groupe EDF et le Groupe Groupama annonce le lancement du chantier du secteur E du Village des athlètes, à Saint-Ouen-sur-Seine. Le Village des athlètes est le plus grand chantier mono-site de France, réunissant plus de 4.000 travailleurs du bâtiment et répondant au double enjeu de la relance économique et de la performance environnementale ; un défi passionnant pour les acteurs du projet.

Le secteur E du Village des athlètes recouvrira environ 58.000 m2 de surface de plancher pour 527 logements (accession libre, logements locatifs (LLI et LAC) et logements sociaux), un immeuble de bureaux, une crèche et des locaux d’activités et commerciaux. Il accueillera environ 2.500 athlètes et para-athlètes à l’été 2024 puis dès 2025, de futurs audoniens au sein d’un nouveau quartier mixte, à la qualité de vie augmentée.

D’une grande qualité architecturale, l’ensemble a été pensé pour répondre aux défis environnementaux et sociétaux, et laisser ainsi aux habitants de Saint-Ouen, un héritage durable, grâce notamment à un mode constructif économe mixant bois et béton bas carbone. Le bois utilisé pour les structures porteuses sera à 80% d’origine de France Métropolitaine (objectif cible), aussi bien pour la ressource que pour ces lieux de transformation. Par ailleurs, la consommation d’énergie sera réduite grâce à un pilotage énergétique intelligent associé à la production d’électricité photovoltaïque en toiture à hauteur d’environ 20% des besoins générés par le quartier. En complément, une innovation sur le bâtiment tertiaire du quartier permettra de limiter les émissions de CO2 par l’intégration des batteries des véhicules comme source d’électricité pour lisser les pointes de consommation. La conception laisse également une grande place à la végétalisation et à la désartificialisation des sols (biodiversité augmentée) pour lutter activement contre les ilots de chaleur urbains et anticiper les évolutions climatiques, avec 20% de pleine terre plantée et des essences locales intégrées du sol aux toitures, et déclinées en plusieurs ambiances et strates : des plantes messicoles, une pépinière de plantes sauvages, un grand jardin partagé à l’image des jardins maraîchers traditionnels de Saint-Ouen mais aussi un paysage vertical sur de larges balcons et des terrasses végétalisées.

Lire le communiqué de presse ICI

%d blogueurs aiment cette page :