Archives du blog

Bilan très prometteur pour les navettes autonomes @paris

Source : Paris 

Bilan très prometteur pour les navettes autonomes en expérimentation sur le pont Charles de Gaulle

Vendredi 7 avril s’achève l’expérimentation des deux navettes autonomes sur le pont Charles de Gaulle à Paris. Avec plus de 30 000 voyageurs ayant testé ce nouveau mode de transport, l’opération lancée le 23 janvier dernier est un véritable succès. Elle va permettre à la Ville de Paris, la RATP et au STIF de tirer de nombreux enseignements constructifs en vue de nouvelles expérimentations.
Du 23 janvier au 7 avril 2017, la RATP, en partenariat avec le STIF et la Ville de Paris, a testé deux navettes autonomes sur une voie dédiée sur le Pont Charles de Gaulle (Paris 12ème et 13ème). Ce sont au total plus de 30 000 voyageurs qui se sont déplacés gratuitement à bord des navettes EZ10 100% électriques de la startup française Easymile. D’une capacité de 6 places assises, ces navettes, rechargées la nuit, ont circulé 7 jours sur 7, de 14h à 20h, avec un agent présent à bord.
Un test particulièrement instructif
Cette expérimentation marque une étape importante pour la RATP, le STIF et la Ville de Paris, alors que le véhicule autonome constitue une opportunité future pour
compléter l’offre de mobilité existante. Il pourrait permettre de
répondre à des demandes de mobilité non satisfaites aujourd’hui
(territoires peu denses, faibles flux, premiers et derniers kilomètres…), offrant plus de souplesse et d’adaptabilité, et d’imaginer de nouvelles formes de services à offrir aux voyageurs de demain.
L’expérimentation, particulièrement appréciée par les voyageurs, permettra de travailler sur des pistes d’amélioration. Cela concernera notamment l’espace intérieur de la navette afin de gagner en modularité. L’ensemble des données récupérées seront également exploitées pour travailler sur les enjeux de vitesse, de franchissement de carrefours, d’évitement d’obstacle ou de commandement à distance.
Une nouvelle expérimentation à venir
La RATP, le STIF et la Ville de Paris préparent également une nouvelle expérimentation, entre le Château de Vincennes et le Parc floral du bois de Vincennes, qui se mettra en place dans les prochains mois… en savoir plus

Comment circulera-t-on en ville demain? @GroupeRATP

ratp-dev-logo

Source : ratpdev

À quand le boom des véhicules autonomes ?

Demain verra le développement de moyens de transports connectés et automatisés. C’est vrai pour les métros et les tramways, comme les bus et les véhicules individuels. Les véhicules communiqueront entre eux et avec la route pour gérer les aléas du parcours. Le transport de marchandises sera aussi concerné avec des camions sans chauffeur qui relieront les villes et des petits utilitaires automatisés pour le dernier kilomètre.

L’ultra-flexibilité

La flexibilité va devenir le maître mot avec des véhicules qui viendront chercher leurs passagers à la demande, y compris pour certains transports collectifs. On devrait voir émerger des navettes autopilotées, sans arrêts prédéfinis, que l’on pourra commander à son gré depuis une application et qui relieront les zones isolées aux grands pôles de mobilité. Les frontières entre transports collectifs et privés vont ainsi devenir plus poreuses.
Cette flexibilité se retrouvera dans les modèles de circulation : les besoins de commuting* vont progressivement diminuer avec le développement du télétravail favorisant une gestion plus souple des horaires et corrélativement du trafic.

La fin de la voiture privée ?

…Lire la suite…

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

.@Paris expérimente les navettes autonomes de @GroupeRATP

paris-fr

Source: Paris.fr

Pour lutter contre le pic de pollution que connut la Capitale durant ces derniers mois, pas mal de propositions sont sur le tapis, parmi lesquelles, le concept des navettes électriques autonomes de la RATP fabriquées par le Français Easymile.

Ce concept est à cet instant à sa 3e journée d’essais dans la capitale, deux navettes électriques EZ10 circulent entre les gares d’Austerlitz et de Lyon en empruntant une voie aménagée à cet effet sur le pont Charles de Gaulle du douzième arrondissement de la capitale.

Ces navettes ont une capacité d’accueil de 6 places + 1 agent de la RATP pour intervenir en cas de dysfonctionnement, elles sont gratuites pendant toute la période d’essai allant jusqu’au 7 avril.

La ville de Paris cherche à améliorer davantage le déplacement des citoyens par des solutions innovantes tout en essayant de mitiger le risque de pollution.

À suivre…

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

%d blogueurs aiment cette page :