Archives du blog

Habitat en Nouvelle Aquitaine : la Banque des Territoires s’engage à soutenir le programme d’investissement de Clairsienne à hauteur de 285 M€ de prêts sur les trois prochaines années.

Source : Clairsienne – Groupe Action Logement

La convention de partenariat, signée entre la Banque des Territoires et le Groupe 3F1, se traduit en région Nouvelle Aquitaine par le soutien renouvelé de la Banque des Territoires au programme prévisionnel de développement de Clairsienne2. 285 M€ seront mobilisés par la Banque des Territoires pour permettre à Clairsienne de construire 2 600 nouveaux logements et poursuivre les opérations de réhabilitation dans la région. Cette mobilisation partenariale précise le programme de développement pour les trois ans à venir de Clarisienne et confirme les modalités d’accompagnement et d’intervention de la Banque des Territoires.

La société 3F, entreprise majeure du logement social en France, gère un parc de plus de 277 000 logements sociaux, places d’hébergement et commerces à fin 2020. 3F et ses filiales interviennent sur toute la chaîne de valeur du secteur HLM, adaptant leur offre aux besoins de chaque territoire.

Une analyse prévisionnelle menée conjointement entre les sociétés 3F et la Banque des Territoires a permis de juger de la capacité des sociétés 3F à mettre en œuvre son programme d’investissement prévu à fin 2028. La convention de partenariat signée le 1er juillet dernier définit les modalités d’accompagnement financier que la Banque des Territoires pourrait apporter afin d’assurer la bonne réalisation du programme d’investissement des sociétés 3F. La mobilisation financière en prêts sur fonds d’épargne a été évaluée au montant record de près de 5 Md€ (soit 73% du plan de financement total).

Consulter le communiqué de presse ICI

1 Groupe Action Logement
2 Filiale de la société 3F

L’OPH Aveyron Habitat rejoint le groupe Procivis Logement Social

Source : PROCIVIS

Pour répondre aux exigences de la loi ELAN en matière de regroupement des organismes HLM, l’OPH Aveyron Habitat
a choisi la solution proposée par le réseau Procivis à travers le groupe Procivis Logement Social. Cette opération a été rendue possible grâce aux qualités originales du réseau Procivis, à tous les niveaux

  • L’ancrage de Procivis Sud Massif Central
    La société Procivis Sud Massif Central (SMC) et sa filiale l’ESH Sud Massif Central Habitat sont parfaitement implantées dans le territoire de l’Aveyron. Sous l’impulsion des dirigeants de SMC, MM Guy Combret et Cyril Gasparotto, les relations historiques avec les acteurs politiques et institutionnels du département viennent d’être renforcées avec l’adossement de l’OPH Aveyron Habitat à Procivis Logement Social. L’implication constante de SMC pour le développement et l’aménagement du territoire aveyronnais par la construction de logements de qualité a fait écho à la raison d’être d’Aveyron Habitat et conduit à un partenariat prometteur.
  • L’ouverture de Procivis Logement Social
    Procivis Logement Social (PLS) s’impose comme une solution originale face au défi du regroupement des organismes HLM. PLS accueille tous les organismes HLM qui le souhaitent dans le respect de leur identité, de leur histoire et de leur fonctionnement. Les organismes qui font ce choix conservent leur autonomie. PLS n’est pas dans une logique de prédation mais d’animation d’un collectif fondé sur des valeurs communes :

Lire le communiqué de presse ICI

Espacil Habitat en première ligne avec une nouvelle offre

Source : Espacil Habitat

Acteur de référence du logement abordable des jeunes, Espacil Habitat enrichit son offre en proposant une nouvelle solution de logement aux moins de 30 ans : trois programmes immobiliers à Rennes, Vitré et Orvault viennent d’obtenir un agrément dit « article 109 de la loi ELAN », une première dans l’Ouest et en France.

Ces logements sociaux familiaux seront réservés aux jeunes de moins de 30 ans qui pourront disposer d’un bail d’un an renouvelable jusqu’à la veille de leur 31ème anniversaire. Prioritairement destinés aux jeunes actifs, aux apprentis, aux jeunes couples, ces logements faciliteront leur parcours résidentiel. Ils viennent combler ce qui est trop souvent un chaînon manquant entre logement étudiant et logement social de droit commun, auxquels les jeunes accèdent moins facilement, notamment en raison du critère d’ancienneté de la demande.

Lire le communiqué de presse ICI

Dans les 23 nouveaux territoires pour la politique du Logement d’Abord, l’UNAFO souhaite une démarche partenariale associant pleinement le logement accompagné

Source : UNAFO

Le gouvernement vient de rendre publique la liste des 23 nouveaux territoires de mise en œuvre accélérée de la politique du Logement d’Abord. L’Unafo salue le doublement du nombre des territoires sélectionnés depuis l’AMI 1, avec des métropoles attendues telles que Aix-Marseille ou la Ville de Paris, mais aussi des territoires plus divers comme la Loire-Atlantique, Grand Chambéry, ou la Communauté d’agglomération de Quimper.

L’Unafo appelle ces territoires à prendre pleinement en compte le logement accompagné, les pensions de famille mais aussi les résidences sociales et foyers de jeunes travailleurs, dans la définition de leurs objectifs et de leurs politiques en faveur des personnes mal logées.

Lire le communiqué de presse ICI

L’Unafo dévoile sa première enquête sur le logement accompagné en Ile-de-France

Source : UNAFO

L’Unafo publie sa première enquête sur les profils des personnes entrant et sortant dans un dispositif de logement accompagné (en 2019) en Ile-de-France. Cette enquête montre le rôle primordial que joue le logement accompagné pour l’accès au logement des jeunes et des personnes les plus précaires, particulièrement dans une région densément peuplée dans laquelle le logement privé est
onéreux et le logement social saturé.

Les emménagements dans le logement accompagné en Ile de France
L’enquête porte sur près de 400 résidences et 58 000 logements gérés par huit adhérents de l’Unafo, représentant 72% du parc total de logements accompagnés de la région. En 2019, près de 13 000 personnes ont emménagé dans un dispositif de logement accompagné, dont un peu plus de 5 000 à Paris et en Seine-Saint-Denis. Les entrées ont été réalisées principalement dans les résidences pour jeunes (5 500) puis dans les résidences sociales (5 000).

Lire le communiqué de presse ICI

Etude chiffrées UNAFO : Les personnes logées

%d blogueurs aiment cette page :