Archives du blog

Pose de 1ère pierre des programmes « Les Berges de Lissandre » (Clairsienne) et « Côté Garonne » (groupe Pichet) à Lormont

Source : 3F Clairsienne

Mardi 9 novembre 2021, Clairsienne a posé la 1ère pierre du programme Les Berges de Lissandre et le groupe Pichet celle du programme Côté Garonne, en présence de Jean Touzeau (Maire de Lormont), de Jean-Baptiste Desanlis (Directeur Général de Clairsienne) et de Patrice Pichet (Président – directeur général du groupe Pichet). Deux programmes qui s’insèrent dans le projet d’aménagement urbain « Les Passerelles de Garonne ».

Lancé officiellement le 21 novembre 2019, ce projet porté par Clairsienne s’inscrit dans le cadre de la redynamisation de la rive droite de la métropole de Bordeaux. Il symbolise le renouveau des Plaines de Garonne avec la création d’un véritable quartier à vivre, durable, accueillant et ouvert sur son environnement. L’opération « Les Passerelles de Garonne », qui s’étend sur 5,3 hectares, est située sur la commune de Lormont (33), au pied des coteaux, à proximité du fleuve et du parc de l’Ermitage Sainte-Catherine.

Lire le communiqué de presse ICI

Le Groupe Espacil obtient un double agrément d’organisme foncier solidaire (OFS).

Source : ESPACIL

Espacil Habitat et sa filiale coopérative SOCOBRET viennent d’être agréées Organismes Fonciers Solidaires, ce qui va permettre au groupe Espacil de développer dès 2021 l’accession sociale à la propriété en Bail Réel Solidaire (BRS) dans le neuf et dans l’ancien.

C’est une bonne nouvelle pour les ménages bretons ! Ils sont plus nombreux à pouvoir acquérir leur résidence principale dans le cadre de ce nouveau dispositif innovant et abordable. En effet, le Bail Réel Solidaire permet d’accéder à la propriété en achetant le logement et non le terrain sur lequel il est construit. Ce principe de dissociation du foncier et du bâti permet de proposer, dans des zones attractives et onéreuses, des prix plafonnés inférieurs aux prix du marché dans un cadre sécurisé. En effet, en cas d’accident de la vie, le dispositif BRS bénéficie de la sécurisation HLM : une garantie de rachat et relogement ainsi qu’un capital garanti en cas de revente.

Lire le communiqué de presse ICI

4 506 logements ont intégré le patrimoine de 3F en 2020

Source : 3F – Groupe Action Logement

En novembre dernier, 3F a livré 786 logements sociaux dont 282 en Ile-de-France et 504 en régions. Depuis le début de l’année, 4 506 logements ont ainsi intégré le patrimoine de 3F. Focus sur les programmes réalisés à Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne) et à Carpiquet (Calvados). 

  • 3F Seine-et-Marne : acquisition-amélioration à Vaires-sur-Marne (77) 

A Vaires-sur-Marne, 3F Seine-et-Marne (groupe Action Logement) vient de livrer 15 logements dans le cadre d’une opération d’acquisition-amélioration.  Au cœur d’un quartier résidentiel bénéficiant de la proximité du centre-ville et de la gare, 3F Seine-et-Marne acquiert fin 2015 auprès de la ville l’immeuble situé 6 place de la République. Ce bâtiment, datant de 2008, comprend 15 appartements et un parking souterrain. Depuis sa construction, certains travaux n’ont jamais été achevés, notamment dans les parties communes, le parking et les espaces extérieurs. 

Lire le communiqué de presse ICI

« Tempo » : 56 logements sociaux à la Cartoucherie

Source : Patrimoine sa Languedocienne

PATRIMOINE achète 56 logements au sein de « Tempo », un ensemble immobilier de 184 logements construit par LP Promotion sur la ZAC de la Cartoucherie à Toulouse. Lancés en septembre, les travaux devraient s’achever au 2ème trimestre 2022.

Lire le communiqué de presse

De la paille pour l’isolation par l’extérieur d’un immeuble de Paris Habitat

Source : Paris Habitat

De la paille dans les murs d’une résidence de 14 logements sociaux.
Plus qu’un effet de mode, il s’agit d’une véritable solution innovante et biosourcée.

Paris Habitat se mobilise depuis plusieurs années sur les questions de transition énergétique et environnementale et de lutte contre le réchauffement climatique.

Employée comme isolant, la botte de paille favorise une consommation énergétique très basse en hiver et un confort en été. Il s’agit aussi d’un matériau rejetant très peu de composés organiques volatiles (COV). Constituant durable, la botte de paille a également l’avantage d’être l’isolant ayant la plus faible énergie grise, c’est-à-dire, celui qui aura consommé le moins d’énergie au cours de sa production ou de son transport par exemple. Enfin, la paille s’avère aussi très abondante en France.

Jusque-là réservée au neuf ou aux maisons individuelles, cette solution est employée pour réaliser l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) de la résidence du 132 rue de la convention (15e), dans le cadre d’une réhabilitation en milieu occupé, démarrée cet hiver et qui se terminera en octobre 2020.

Lire le communiqué de presse…

%d blogueurs aiment cette page :