Archives du blog

Habitat en Nouvelle Aquitaine : la Banque des Territoires s’engage à soutenir le programme d’investissement de Clairsienne à hauteur de 285 M€ de prêts sur les trois prochaines années.

Source : Clairsienne – Groupe Action Logement

La convention de partenariat, signée entre la Banque des Territoires et le Groupe 3F1, se traduit en région Nouvelle Aquitaine par le soutien renouvelé de la Banque des Territoires au programme prévisionnel de développement de Clairsienne2. 285 M€ seront mobilisés par la Banque des Territoires pour permettre à Clairsienne de construire 2 600 nouveaux logements et poursuivre les opérations de réhabilitation dans la région. Cette mobilisation partenariale précise le programme de développement pour les trois ans à venir de Clarisienne et confirme les modalités d’accompagnement et d’intervention de la Banque des Territoires.

La société 3F, entreprise majeure du logement social en France, gère un parc de plus de 277 000 logements sociaux, places d’hébergement et commerces à fin 2020. 3F et ses filiales interviennent sur toute la chaîne de valeur du secteur HLM, adaptant leur offre aux besoins de chaque territoire.

Une analyse prévisionnelle menée conjointement entre les sociétés 3F et la Banque des Territoires a permis de juger de la capacité des sociétés 3F à mettre en œuvre son programme d’investissement prévu à fin 2028. La convention de partenariat signée le 1er juillet dernier définit les modalités d’accompagnement financier que la Banque des Territoires pourrait apporter afin d’assurer la bonne réalisation du programme d’investissement des sociétés 3F. La mobilisation financière en prêts sur fonds d’épargne a été évaluée au montant record de près de 5 Md€ (soit 73% du plan de financement total).

Consulter le communiqué de presse ICI

1 Groupe Action Logement
2 Filiale de la société 3F

De l’agriculture urbaine dans les quartiers avec « Les quartiers fertiles » 48 nouveaux lauréats annoncés et ouverture d’une 3è tranche de candidatures

Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la Ville et Olivier Klein, président de l’ANRU, dévoilent 48 nouveaux lauréats de l’appel à projets « Les Quartiers Fertiles ».

Dotés d’un budget de 34 millions d’euros, dont 13 millions d’euros dans le cadre du plan France Relance, « Les Quartiers Fertiles » visent à déployer l’agriculture urbaine au cœur des quartiers prioritaires de la ville. Avec l’annonce de ces nouveaux lauréats, et alors qu’un troisième appel à candidatures s’ouvre, l’objectif de 100 quartiers couverts par l’agriculture urbaine est d’ores et déjà dépassé.

Les deux ministres, l’ANRU et leurs partenaires (Secrétariat général pour l’investissement, Banque des Territoires et ADEME – Agence de la transition écologique) sont convaincus des bénéfices environnementaux, sociaux, éducatifs et économiques de l’agriculture urbaine. Alors que plus de 450 quartiers sont en train d’être totalement repensés dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain, « Les Quartiers Fertiles » financent le développement d’une agriculture au bénéfice de la population des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Lire le communiqué de presse ICI

Consulter le dossier presse ICI

Logement social : la Banque des Territoires souscrit pour 10M€ de titres participatifs auprès de l’OPH Montreuillois.

Avec la souscription de 10 M€ de titres participatifs auprès de l’OPH Montreuillois, la Banque des Territoires renforce son soutien au secteur de l’habitat social francilien dans le cadre du plan de relance de la Caisse des Dépôts. Ce partenariat va permettre à l’OPH Montreuillois de mettre en œuvre son programme de réhabilitation de logements et de locaux commerciaux.

Avec ces moyens supplémentaires, l’OPH Montreuillois peut intensifier la mise en œuvre de son ambitieux programme d’investissements :

  • la construction de 316 logements neufs,
  • la réhabilitation de 2 262 logements, dont 1 862 au titre du programme de renouvellement urbain,
  • un renouvellement de composants des logements,
  • la création et l’aménagement de locaux commerciaux en rez-de-chaussée sur des opérations de
    constructions neuves en opération de zone d’aménagement concertée (ZAC) ou de quartier politique
    de la Ville (QPV).

Ce programme d’investissement de près de 201 M€ mobilisera 43 M€ de fonds propres du bailleur.

Lire le communiqué de presse dans son intégralité

Logement social : la Banque des Territoires souscrit pour 10 M€ de titres participatifs auprès de @XL HABITAT, office public de l’habitat des Landes

Source : Banque des Territoires

Avec la souscription de 10 M€ de titres participatifs auprès de XL Habitat, la Banque des Territoires renforce son soutien au secteur de l’habitat dans le cadre de son plan de relance. Ce partenariat concerne près de 7000 logements : il permettra en effet à XL Habitat de construire plus de 350 logements et d’en réhabiliter 330, chaque année, pendant 10 ans.

Lire le communiqué de presse

10 millions d’euros pour la construction et l’amélioration des logements sociaux de l’OPAC DE LA SAVOIE @BanqueDesTerr

Source :  Banque des Territoires

Pour soutenir les investissements de l’OPAC DE LA SAVOIE dans le cadre de son programme de développement, la Banque des Territoires met à disposition du bailleur, pour une première tranche, 10 millions d’euros sous formes de titres participatifs. L’ambition ? Lui permettre d’accroître sa capacité d’investissement tant en matière de construction neuve que de réhabilitation de son patrimoine existant et favoriser aussi la réalisation d’actions de rénovation urbaine.

Les titres participatifs ont pour objectif de soutenir l’investissement des organismes de logement social, notamment les Offices Publics de l’Habitat. Ils constituent une offre aux caractéristiques financières avantageuses. C’est dans ce cadre, que l’OPAC DE LA SAVOIE a bénéficié de ce dispositif.

Quelques chiffres…

OPAC DE LA SAVOIE

  • Accroître la taille de son parc de 17 089 logements en 2018 à 19 065 en 2028.
  • Au total ce sont 304 logements lancés en 2019 et 393 logements en 2020, puis 180 par an.
  • Actions de réhabilitations : 1385 logements qui devraient passer d’une étiquette DPE E, F ou G à une étiquette C sur la période 2019-2024.

…Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :