Archives du blog

Etude de satisfaction : après une année particulière pour les étudiants, ARPEJ lutte contre l’isolement de ses résidents

Source : ARPEJ

Dans le contexte actuel si particulier, le bailleur social ARPEJ fait néanmoins quasi l’unanimité auprès de ses locataires. En effet, une étude annuelle réalisée auprès de 3230 résidents en février 2021 démontre une réelle satisfaction envers ARPEJ.

L’association porte beaucoup d’attention au bien-être et à l’épanouissement de ses résidents. Plusieurs initiatives vont dans ce sens, notamment le partenariat entre ARPEJ et WELCO (plateforme de récupération de colis entre voisins), permettant aux résidents qui le souhaitent de récupérer les colis de leurs voisins (absents) et d’être rémunérés à hauteur d’1 euro symbolique par colis. Au-delà du concept d’entraide entre voisins, cette initiative permet de créer du lien social et des moments d’échange entre les jeunes résidents d’ARPEJ et les habitants de leur quartier.

ARPEJ souhaite aussi rendre accessible le sport à ses locataires, de manière gratuite et permanente. Pour cela, un partenariat a été signé avec l’application Z’Fitness, qui permet aux locataires des 70 résidences ARPEJ d’accéder à plus de 300 cours de sport et des lives (danse, yoga, musculation, etc.) en ligne via n’importe quel support (smartphone, ordinateur). Les cours vidéo sont accessibles en illimité, à tout moment et gratuitement pour tous les résidents. Ils sont conçus et animés par des professionnels.

Grâce notamment à ces initiatives favorisant une véritable qualité de vie, les locataires plébiscitent l’ARPEJ en très grande majorité. Effectivement, selon l’étude annuelle, 91% des répondants se déclarent satisfaits de l’ARPEJ. De plus, l’accueil réservé dans les résidences ARPEJ est largement apprécié par les résidents : 92% des répondants en sont satisfaits.

Pour rappel, ARPEJ est une association de résidences pour étudiants et jeunes (à l’origine créée par le Groupe Caisse des Dépôts et Consignations) qui gère 10.000 logements et 70 résidences. Elle a pour objectif de favoriser le lien social de ses résidents et de les aider à acquérir une autonomie suffisante pour intégrer un logement « ordinaire ».

Consulter l’étude de satisfaction ICI

Ouverture de 3 nouvelles résidences pour étudiants ARPEJ en Île-de-France @ArpejOfficiel

Source : ARPEJ

Au mois d’octobre 2020, ARPEJ ouvrira 3 nouvelles résidences pour étudiants : une à Montreuil (104 logements), une à Saint-Denis (150 logements) et une à Champs-sur-Marne (284 logements).

En 2020, ARPEJ aura ainsi ouvert 6 nouvelles résidences étudiants, représentant 788 logements. Les 3 autres résidences ouvertes cette année sont situées à, Courbevoie, Cergy et Neuilly Plaisance.

Aujourd’hui, ARPEJ gère 10.000 logements et 70 résidences pour étudiants et jeunes actifs, dont 59 en Île-de-France. Créée en 1989 à l’initiative de la Caisse des Dépôts et Consignations, l’Association des Résidences pour Étudiants et Jeunes (ARPEJ) gère des résidences pour le compte de
bailleurs sociaux.

La principale mission d’ARPEJ, outre loger les jeunes, est de créer du lien avec entre et avec eux et de les accompagner dans leur vie future : favoriser la socialisation au moyen d’actions collectives, les aider à gagner en autonomie en bénéficiant d’un ensemble de services.

Consulter le communiqué de presse

Découvrez la nouvelle identité visuelle d’ARPEJ @ArpejOfficiel

Engagée depuis 30 ans au service du logement des jeunes – étudiants, jeunes actifs et chercheurs, l’association ARPEJ revêt une nouvelle identité visuelle. Cette nouvelle identité permet d’affirmer son positionnement.

Des valeurs réaffirmées :

Innover Penser les usages de demain, affirmer notre différence et favoriser l’accomplissement du résident

Se diversifier Conquérir des nouveaux territoires, gérer des nouveaux produits, élargir les publics accueillis et proposer de nouveaux services au résident

Croître Contribuer à répondre au besoin en logement des jeunes, s’inscrire dans les politiques publiques, grandir et asseoir notre notoriété

>En savoir plus

ARPEJ : Une solution pour trouver un logement étudiant @ArpejOfficiel @cmarkea

Congrès HLM septembre 2019

Les chroniques d’Arkea E&I : Rencontre avec Anne Gobin, Directeur général d’ARPEJ. ARPEJ est une association loi 1901 fondée en 1989 à l’initiative de la Caisse des Dépôts et Consignations. Elle est spécialisée dans la gestion de logements temporaires dédiés à des étudiants, jeunes actifs et chercheurs de moins de 30 ans. Rencontre avec Anne Gobin, directeur général.

La particularité d’ARPEJ repose sur le fait que nous sommes uniquement gestionnaires, jamais propriétaires. Et que nous avons un projet associatif, ce qui fait toute la différence. Ainsi, nous avons fait le choix d’investir tous nos résultats – nous ne bénéficions d’aucune subvention –, excepté le développement, dans ce projet qui vise à favoriser l’accompagnement de nos locataires.

Nous gérons 9 200 logements et 10 000 places, 54 des 65 résidences sont situées en Île-de-France, 11 en région. Pour autant, nous sommes convaincus que les besoins ne sont pas seulement franciliens. C’est pourquoi nous réfléchissons actuellement à nous implanter dans de grandes métropoles comme Lille, Bordeaux, Lyon, Toulouse…

Notre actualité phare, même si elle n’est pas tout à fait nouvelle, est de déployer notre projet associatif. Pour cela, nous souhaitons créer une résidence laboratoire pour prospectiver le logement étudiant de demain, et prendre en gestion 700 logements supplémentaires par an, afin de contribuer au plan des 60 000 logements pour étudiants et des 20 000 pour les jeunes actifs qui doit être produit sur le quinquennat actuel. Un développement intense donc, pour permettre de satisfaire le plus grand nombre de jeunes puisque pour eux, faire des études ou débuter une carrière est souvent assujetti au fait d’avoir un logement. Lorsque vous arrivez en période d’essai sur l’Île-de-France, vous ne pouvez pas espérer accéder à un logement social, et ce pour deux raisons. D’une part, il n’y a pas suffisamment d’offre, d’autre part, qui accordera sa confiance à quelqu’un qui n’est pas encore confirmé ?

Bien évidemment, nous ne pouvons atteindre seuls nos objectifs. C’est la raison pour laquelle nous nous appuyons sur nos partenaires incontournables, les propriétaires des murs que nous gérons, soit les vingt-trois bailleurs sociaux avec qui nous collaborons. D’où notre présence aujourd’hui au Congrès de l’USH.

Notre actualité est également de construire des partenariats les plus nombreux possible avec des maîtres d’ouvrage, puisque c’est aussi ça le sens de l’histoire, et de faire en sorte que des collectivités souhaitent travailler avec nous.

Dans cet objectif toujours de répondre au plus près aux besoins des étudiants et de les accompagner durant cette période particulière de leur vie, grâce à notre offre de logements et aux projets que nous développons avec eux, soutien de leurs propres projets associatifs, jardins partagés, espaces communautaires…

Chroniques du #CongresHlm : rencontre avec Anne Gobin @ArpejOfficiel @cmarkea @Unionhlm

24 septembre 2019

Les chroniques d’Arkea E&I : Rencontre avec Anne Gobin, Directeur général d’ARPEJ.

ARPEJ est une association loi 1901 fondée en 1989 à l’initiative de la Caisse des Dépôts et Consignations. Elle est spécialisée dans la gestion de logements temporaires dédiés à des étudiants, jeunes actifs et chercheurs de moins de 30 ans. Rencontre avec Anne Gobin, directeur général.

La particularité d’ARPEJ repose sur le fait que nous sommes uniquement gestionnaires, jamais propriétaires. Et que nous avons un projet associatif, ce qui fait toute la différence. Ainsi, nous avons fait le choix d’investir tous nos résultats – nous ne bénéficions d’aucune subvention –, excepté le développement, dans ce projet qui vise à favoriser l’accompagnement de nos locataires.

Nous gérons 9 200 logements et 10 000 places, 54 des 65 résidences sont situées en Île-de-France, 11 en région. Pour autant, nous sommes convaincus que les besoins ne sont pas seulement franciliens. C’est pourquoi nous réfléchissons actuellement à nous implanter dans de grandes métropoles comme Lille, Bordeaux, Lyon, Toulouse…

Notre actualité phare, même si elle n’est pas tout à fait nouvelle, est de déployer notre projet associatif. Pour cela, nous souhaitons créer une résidence laboratoire pour prospectiver le logement étudiant de demain, et prendre en gestion 700 logements supplémentaires par an, afin de contribuer au plan des 60 000 logements pour étudiants et des 20 000 pour les jeunes actifs qui doit être produit sur le quinquennat actuel. Un développement intense donc, pour permettre de satisfaire le plus grand nombre de jeunes puisque pour eux, faire des études ou débuter une carrière est souvent assujetti au fait d’avoir un logement. Lorsque vous arrivez en période d’essai sur l’Île-de-France, vous ne pouvez pas espérer accéder à un logement social, et ce pour deux raisons. D’une part, il n’y a pas suffisamment d’offre, d’autre part, qui accordera sa confiance à quelqu’un qui n’est pas encore confirmé ?

Bien évidemment, nous ne pouvons atteindre seuls nos objectifs. C’est la raison pour laquelle nous nous appuyons sur nos partenaires incontournables, les propriétaires des murs que nous gérons, soit les vingt-trois bailleurs sociaux avec qui nous collaborons. D’où notre présence aujourd’hui au Congrès de l’USH.

Notre actualité est également de construire des partenariats les plus nombreux possible avec des maîtres d’ouvrage, puisque c’est aussi ça le sens de l’histoire, et de faire en sorte que des collectivités souhaitent travailler avec nous.

Dans cet objectif toujours de répondre au plus près aux besoins des étudiants et de les accompagner durant cette période particulière de leur vie, grâce à notre offre de logements et aux projets que nous développons avec eux, soutien de leurs propres projets associatifs, jardins partagés, espaces communautaires…

%d blogueurs aiment cette page :