Etats-Unis: entre croissance mesurée et fiscal cliff

Retrouvez l’actualité des marchés financiers de la semaine synthétisée par les experts financier de Federal Finance, spécialiste des métiers de la gestion d’actifs au sein du Crédit Mutuel ARKEA…

Publié le 28/11, le Beige Book a souligné, sans surprise, un impact notable de l’ouragan Sandy sur l’activité dans les districts de New York et de Philadelphie, et relève des inquiétudes quant aux perspectives de politique budgétaire.

Le Beige Book de la Fed indique que l’activité économique a progressé à «un rythme mesuré au cours des récentes semaines», quand une «croissance modérée» était mentionnée dans le dernier Beige Book, en octobre.

Les districts de New York et Philadelphie ont indiqué que le niveau d’activité a été affecté par le passage de l’ouragan Sandy. En dehors de cet impact exceptionnel sur l’activité dans deux districts, seul le district de Boston a rapporté un ralentissement de la croissance depuis le dernier rapport.

Les contacts dans « un certain nombre » de districts ont exprimé leur inquiétude et leur incertitude sur la politique budgétaire et notamment sur le Fiscal Cliff. Le Beige Book précise également que les dépenses des consommateurs ont progressé à un rythme modéré dans la plupart des districts et que l’activité manufacturière s’est affaiblie.

Concernant le secteur immobilier, le marché des maisons individuelles a « continué de s’améliorer », sauf dans les districts de Boston et Philadelphie et les prix sont rapportés comme étant « stables ou en hausse ».

Sur le marché du travail, la plupart des districts rapportent une hausse des salaires « modeste, au mieux », une offre abondante de travail étant relevée.

Seuls « quelques » districts faisaient état d’une hausse plus forte des salaires, notamment dans le Dakota du Nord, où le marché du travail bénéficie du développement important de forages pétroliers.

Au final, ce Beige Book ne relève pas de renforcement notable de la reprise et souligne à nouveau la faiblesse globale des pressions salariales. Il ne devrait donc pas infléchir le biais accommodant de la Fed.

C’est donc à nouveau les négociations entre républicains et démocrates sur le désormais fameux fiscal cliff qui vont capter l’attention des marchés dans les prochaines semaines. Pour l’instant, c’est l’incertitude qui domine. Il semble bien que les négociations ne soient pas à un stade aussi avancé que le souhaiteraient les dirigeants politiques. Certes, Barak Obama maintient l’espoir d’un compromis avant Noël, mais les républicains ne  semblent pas disposés à faire suffisamment de concessions pour l’instant.

Au total, la Fed devrait néanmoins continué à veiller au grain.

Elle a déjà renforcé son quantitative easing en septembre avec 40 milliards de dollars d’achats de MBS (Mortgage Backed Securities : titrisations de prêts hypothécaires) pour soutenir la reprise du marché immobilier. Le resserrement budgétaire lié à la fin du fiscal cliff devrait pousser le FOMC à annoncer des achats additionnels de Treasuries dès la réunion des 11 et 12 décembre.

L’objectif final des Etats-Unis reste bien un niveau d’emploi maximal : tant la Fed que les autorités politiques partagent ce but et feront tout leur possible pour l’atteindre.

En savoir plus :

Consulter la note de conjoncture en PDF

Publié le 5 décembre 2012, dans Actualités, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :